Internet local

Astuces
Internet local

Raphaël |

Consommer local, dans la vraie vie, c'est plutôt une bonne idée : ça favorise une économie proche de vous et, si c'est fait de manière intelligente, ça diminue les transports et les émissions de gaz à effets de serre. À côté de cela, Internet est un réseau où chaque requête est capable de faire le tour de la planète en un instant. On peut faire appel à un prestataire de service sur un autre continent sans même s'en rendre compte. Il n'y a à priori aucun intérêt à utiliser un site ou un service proche géographiquement de vous sur le web. Enfin presque…

Plus c'est proche, plus ça va vite

Imaginons que vous souhaitiez changer de prestataire pour héberger votre site web et que votre choix se porte sur un prestataire étranger. Pour les besoins de la démonstration, admettons que la quasi-totalité de votre public cible est en Europe et en Afrique du Nord. Quel serait l'impact ?

Les serveurs d'OnlineCreation.me sont en France, dans le département du Nord, à Gravelines pour être précis. Lorsque vos clients font appel à l'une des données présentes sur nos serveurs, la requête parcourt physiquement la distance qui les sépare de Gravelines à une vitesse avoisinant celle de la lumière. Si vous vivez en Europe occidentale ou même dans la moitié nord de l'Afrique, vous ne percevez pas de délai de réponse : que vous viviez à Gravelines ou à Bamako, votre requête mettra moins de deux centièmes de seconde pour aller de votre fournisseur d'accès à Internet à nos serveurs. C'est imperceptible pour un humain.

Imaginons que votre choix se porte maintenant sur un hébergeur taïwanais. L'information entre vos clients et votre serveur doit désormais emprunter des câbles sous-marins parfois encombrés entre le continent eurasiatique et l'île de Taïwan. L'information mettra difficilement moins d'un dixième de seconde à arriver en Europe, probablement plus. Ça peut paraitre encore très faible, mais c'est loin d'être négligeable : parcourir un site génère des millions de requêtes, dont une grande partie attend la bonne réception de la requête précédente pour arriver. Si vous visez un public européen, en hébergeant votre site à Taïwan, celui-ci mettra plusieurs secondes de plus à s'afficher que s'il avait été hébergé localement, ce qui sera suffisant pour faire fuir plus d'un visiteur.

Le cas ici est extrême, il est peu probable que vous choisissiez de quitter OnlineCreation.me pour un hébergeur taïwanais, mais l'idée est là : si vous faites appel à un opérateur sur un autre continent, votre public aura une expérience de visite dégradée. Pour palier à ça, les très grandes entreprises du web (Google, Facebook, etc.) dupliquent leurs sites et les hébergent dans plusieurs datacenter répartis sur tout le globe. Le budget attribué à cette problématique est généralement colossal.

Ajoutons à cela que certains pays appliquent des politiques de surveillance du trafic internet qui ont un impact important sur la performance : dans le cas où vous trouvez un hébergeur qui stocke votre site en Chine continentale, chaque requête mettra parfois plus d'une seconde à arriver à destination.

Plus c'est proche, moins ça coûte cher

Beaucoup d'hébergeurs (presque tous) font payer le trafic vers votre site. Je pense que c'est injuste : personne n'a la maîtrise sur son trafic et on peut rapidement se trouver avec une facture imprévue de plusieurs milliers d'euros en cas de succès subit ou d'attaque. C'est pour cela qu'OnlineCreation.me absorbe ce coût pour vous.

Le prix du trafic est habituellement calculé en fonction de deux critères : le lieu dans lequel se trouve le serveur hébergeant votre site et le lieu où se trouve votre visiteur. Par exemple, le trafic d'un serveur en France vers un visiteur européen est souvent gratuit ou peu cher, mais le trafic vers un visiteur asiatique peut être facturé très cher. La réciproque est bien entendu vraie : tous les hébergeurs américains et asiatiques facturent très cher le trafic vers l'Europe et l'Afrique.

Plus c'est proche, plus on respecte votre vie privée

En plus de cela, de plus en plus de services nationaux de renseignements intérieurs et extérieurs ont un accès direct aux données échangées sur Internet, ainsi qu'aux données stockées sur les services que vous utilisez au quotidien. Par exemple, la NSA (un organe dédié au renseignement du gouvernement américain) possède des accès directs à presque l'ensemble des données que vous stockez aux USA, y compris les données présentées comme chiffrées et sécurisées. C'est l'un des objets des révélations d'Edward Snowden.

Dans l'immense majorité des cas, la problématique est surtout éthique (le gouvernement américain a accès à vos données intimes, à vous de juger si c'est un problème ou non), mais dans certains cas, cela peut être critique. Imaginons par exemple que vous travailliez pour une entreprise développant des technologies d'avant-garde : si des informations relatives à ces technologies sont stockées sur un serveur appartenant à une entreprise américaine, la technologie est partagée avec le gouvernement américain.

Je n'ai pas connaissance précise relative aux services secrets d'autres pays, mais il est très fort probable que les gouvernements chinois, russe, israélien ou européens (entre autres) fassent de même. Ces données sont généralement utilisées pour des questions de sûreté nationale (interdire l'accès à un pays à quelqu'un perçu comme potentiellement nuisible), mais aussi de politique, de veille technologie et concurrentielle.

Plus c'est proche, plus ça contribue à la vie locale

Un prestataire établi dans le même pays que vous ne partage pas seulement une géographie, mais aussi un environnement, une économie, des valeurs, une culture… Par exemple, si vous faites appel à un géant américain, vous pouvez être certain que celui-ci, même s'il exploite les ressources et infrastructures proches de vous pour vous offrir son service (électricité, câbles de connexion à Internet, etc.), il ne contribuera que très peu au développement de ces infrastructures, en ne payant quasiment aucun impôt et en n'employant presque personne proche de chez vous.

Si nous conservons l'exemple d'OnlineCreation.me, nous travaillons en France, nous payons l'électricité en France, nos impôts en France, nos données et serveurs sont dans des datacenter français (exploités par OVH et Scaleway), qui emploient des gens en France et qui sont administrés par des sociétés établies en France. Notre seul prestataire étranger est Cloudflare, qui a pour mission d'acheminer au plus vite les données se trouvant sur nos serveurs vers nos visiteurs hors de France.

Contrairement à une idée reçue très rependue, Internet n'est pas un réseau mondialement uniforme et les distances ont des répercutions réelles sur une multitude de paramètres techniques, économiques, sociaux rarement mis en avant par les acteurs internationaux. C'est pourquoi j'ai pour habitude de recommander et de privilégier des acteurs les plus locaux possibles.

Qu'en pensez-vous ? Recherchez-vous l'origine d'une société lorsque vous faites appel à ses services sur Internet ?



Votre commentaire

Soyez le•a premier•ère à commenter !

Newsletter OnlineCreation.me

Recevez par e-mail des astuces pour booster votre site internet.
Votre navigateur internet n’est pas à jour

Veuillez mettre votre navigateur internet à jour pour consulter de site dans de meilleures conditions. Update my browser now

×