7 faits méconnus sur les cookies

Technologie
7 faits méconnus sur les cookies

Raphaël |

Que vous soyez un pro du web ou un utilisateur occasionnel, vous avez forcément déjà entendu parler des cookies, ces codes informatiques posés sur votre ordinateur par les sites web pour faciliter les échanges avec vous. Vous avez déjà sûrement déjà croisé cette fenêtre particulièrement agaçante qui vous demande à consentir à des choses incompréhensibles, parfois sans alternative. Vous avez aussi probablement remarqué que cette fenêtre est absente d'OnlineCreation.me. Pourquoi ? Qu'est-ce que c'est ?

1. Les cookies ont bientôt 30 ans

La technologie n'est vraiment pas nouvelle et a été mise au point en 1994 ! Ce qui est relativement récent, c'est l'usage qui en est fait. En 1994, l'idée était d'apporter des fonctionnalités supplémentaires aux sites web (retenir un mot de passe, proposer un panier dans un site marchand…). Par la suite, des publicitaires l'ont utilisé pour tracer vos habitudes de consommation sur le web, grâce à des techniques dites de "re-targeting", c'est à dire des outils cherchant à vous montrer régulièrement ce pourquoi vous avez montré de l'intérêt. Techniquement, cela consiste simplement à poser un petit fichier texte sur votre ordinateur lorsque vous visitez par exemple la

2. Les cookies ne sont pas tous néfastes

OnlineCreation.me utilise bien des cookies, mais uniquement des cookies permettant de faciliter votre visite, en aucun cas des cookies cherchant à violer votre intimité. Par exemple, un cookie est posé sur votre ordinateur lorsque vous vous connectez à l'administration de votre site, afin de vous permettre de ne pas avoir à saisir votre mot de passe à chaque fois que vous devez réaliser une nouvelle action.

3. La loi oblige les auteurs de sites à recueillir votre consentement AVANT de commencer à vous traquer

Si vous n'avez pas envie que tout le web connaisse vos habitudes (y compris vos habitudes intimes), une solution théoriquement simple consiste à refuser les cookies. Si les sites que vous visitez respectent les règles européennes, ni le site ni ses partenaires ne vous traquera. Maintenant, soyons honnête, vous traquer est une plus grande priorité pour la plupart des sites que le respect de la loi, surtout quand les sites ne sont pas soumis à la justice européenne.

Si vous souhaitez mettre en place des outils de suivi avancés, vous pouvez le faire, mais vous devez mettre en place une boite de dialogue demandant un consentement éclairé à votre visiteur. Par exemple, vous pouvez utiliser le script Tarte au citron, qui vous permet de remplir toutes vos obligations simplement en ajoutant un code dans l'entête de votre site. Attention, l'opération est un peu technique, dites-moi en commentaire si vous aimeriez que j'écrive une documentation sur la manière de procéder.

4. La navigation privée ne vous protège que partiellement

Vous pensiez que vos habitudes intimes sont préservées lorsque vous activez le mode "Navigation privée" de votre navigateur ? Désolé de vous décevoir : même si les cookies sont effectivement supprimés lorsque vous fermez le navigateur, les sites traceurs ont plus d'une arme pour vous cibler. Parmi les principales, il y a l'empreinte de votre navigateur (en clair, une liste la plus complète possible d'éléments de configuration de votre ordinateur, suffisamment longue pour que la probabilité de trouver un autre ordinateur identique soit quasi-nulle) et votre adresse IP (l'adresse virtuelle de votre connexion à Internet, qui vous est attribuée par votre fournisseur d'accès). En outre, certains sites n'hésitent pas à simplement vous demander de vous inscrire, de fournir une adresse e-mail, d'installer une extension de navigateur ou une application mobile… Tout cela facilitant plus que grandement votre traçage.

5. Facebook connait les sites que vous visitez, même les plus intimes

Ce n'est pas une blague : Meta (la société administrant les réseaux sociaux Facebook, Instagram et WhatsApp) sait tout ce que vous faites sur le web. Pourquoi eux en particulier ? Parce qu'il y a presque partout sur le web des boutons de partage sur Facebook, Instagram ou WhatsApp. Inutile de cliquer dessus pour être tracé : s'ils ont été installés sur le site que vous visitez tel que cela a été recommandé par Meta, le simple fait de les afficher transmet ce petit cookie qui a été posé sur votre ordinateur lorsque vous vous êtes connecté pour la première fois à l'un des réseaux sociaux de la société. 

À partir de vos visites, Meta réalise sur vous un profil qu'il vend ensuite à ses annonceurs. Vous vous renseignez sur comment quitter votre emploi et créer une entreprise ? Meta connaitra votre souhait probablement avant votre entourage. Vous visitez régulièrement des forums relatifs aux addictions ? Meta le saura et vendra l'information. Vous visitez des sites relatifs à l'homosexualité ? Les publicitaires travaillant avec Meta exploiteront la donnée avant même que vous ayez fait votre coming-out. C'est grâce à cela que les publicités sur ces réseaux sont si bien ciblées ! Bien entendu, même si vous avez utilisé la fonction de suppression d'historique de navigation, Meta a conservé la donnée. 

6. Il existe des outils pour ne plus se soucier des cookies

Connaissez-vous l'histoire des deux personnes poursuivies par un lion ? L'un d'eux ralentie pour mettre des chaussures de sport. L'autre : « Tu espères courir plus vite que le lion avec ça ? » « Que le lion, non, mais que toi, oui ! » La morale de l'histoire est que, dans beaucoup de situation, il n'est pas nécessaire d'être parfait, il faut simplement être légèrement meilleur que les autres. Adopter une pratique parfaitement transparente peut faire une grosse différence, uniquement parce qu'elle vous rend très légèrement différent de la majorité. Ainsi, prendre en charge votre différence coûterait trop cher aux annonceurs.

Voici quelques outils qui vous rendront plus difficile à tracer :

Mozilla Firefox

L'un des navigateurs leader du marché, qui a la réputation de protéger la vie privée de ses utilisateurs. Si vous utilisez Chrome ou Edge et que vous vous souciez des cookies, essayez Firefox : par défaut, vous disposez de plusieurs protections relativement efficaces. Concernant vos habitudes sur le web, Firefox ne changera quasiment rien par rapport à Google (surtout si vous utilisez un gestionnaire de mots de passe)

uBlock Origin

La plupart du temps, ce sont les publicitaires qui sont à l'origine des traçages. L'une des solutions pour limiter le traçage est de limiter la publicité sur le web. L'extension uBlock Origin peut réduire les blocages. Sur iOS, il est possible d'utiliser AdGuard Free qui, même s'il est un peu moins efficace, réduira considérablement les nuisances.

I don't care about cookies

Vous n'en pouvez plus de ces fenêtres vous demandant à chaque visite sur un nouveau site si vous acceptez les cookies ? Cette extension vous en débarrasse définitivement. Attention, il est recommandé d'utiliser cette extension couplée à un bloqueur de publicités : dans certains cas, l'utilisation de cette extension est interprétée par les sites comme une acceptation à être universellement traqué.

VPN

Vous voulez passer au niveau supérieur de la protection de votre intimité ? Prenez un VPN. Vous masquerez votre adresse IP, votre pays de résidence, mais en plus certains bloquent les publicités et les traceurs et vous permettent de brouiller votre empreinte numérique. 

7. Un site peut vivre sans nuire à ses visiteurs

OnlineCreation.me ne traque pas ses visiteurs. Ça nous faciliterait beaucoup de choses, ça nous aiderait à faire de la publicité à moindres coûts, ça optimiserait nos dépenses, mais nous avons fait le choix de vous respecter, de respecter votre intimité. Vos visiteurs et votre vie privée ne nous regarde pas. À notre connaissance, nous sommes le seul service de création de site à tenir ce discours.

Cela ne signifie pas que nous ne faisons pas de publicité, nous sommes parfaitement au courant de ce qui se passe sur nos serveurs, nous faisons simplement le sacrifice des informations marginales qu'apporteraient le traçage. Tous les sites pourraient en faire de même sans même perdre d'argent, mais ils préfèrent la facilité qu'apportent les outils parfois offerts par les publicitaires.

Ceci dit, rien ne vous empêche d'insérer sur votre site des outils de suivi de visiteurs comme Google Analytics ou le Pixel Facebook, tant que vous obtenez un consentement explicite de vos visiteurs au préalable. Votre site, votre responsabilité, nous n'intervenons pas.

Pensez-vous que nous ayons fait le bon choix relativement aux cookies ? Dites-nous cela en commentaire.



Votre commentaire

Newsletter OnlineCreation.me

Recevez par e-mail des astuces pour booster votre site internet.
Votre navigateur internet n’est pas à jour

Veuillez mettre votre navigateur internet à jour pour consulter de site dans de meilleures conditions. Update my browser now

×